Smide est une usine

On 16 février 2013 by Smide
En ce moment lorsque nous regardons les informations et que nous entendons le chiffre affolant de 1 087 usines fermées en France depuis 2009, nous avons un sentiment d’amertume et un doute sur l’exactitude de cette annonce. C’est hélas vraiment le chiffre annoncé lors de la publication du “premier bilan de l’économie française en 2012, du point de vue de l’investissement et de l’emploi”, par le cabinet de veille économique Trendeo. Cette étude est en libre téléchargement ici : “l’emploi et l’investissement enFrance en 2012” En lisant la synthèse proposée à la presse lors de la promotion de cette étude, d’autres éléments évocateurs sont mis en avant, les voici :
– une hausse des fermetures d’usines de 42% ;
– un essoufflement des créations d’emplois dans les services ;
– de fortes disparités régionales ;
– un mauvais départ pour l’année 2013.
Point positif : les investissements verts, qui créent des emplois régulièrement depuis 2009.
Cette lecture nous laisse le goût de l’amertume comme nous vous le disions, ce goût ressenti lors de son réveil après une longue anesthésie générale administrée pour que les médecins, pardon les politiques puissent mieux nous manipuler sans douleur. Vous savez, il est difficile pour nous décrire ces quelques lignes sans prendre position. Mais comment peut-on rester sans voix, en regardant le secteur industriel s’effondrer. C’est le résultat de politiques qui ne savent écouter que la grappe de consultants membres des mêmes cercles d’influence, de société de lobbying et pire des mêmes bancs d’école qu’eux. Nous sommes confrontés à de la consanguinité. A aucun moment nos dirigeants se demandent pourquoi leur recette ne marche pas. A aucun moment ils se remettent en question et cherche à mieux appréhender notre monde en demandant tout simplement à ceux qui le font tourner de partciper au changement. Ne croyez vous pas qu’un entrepreneur de PME est moins réaliste qu’un patron du CAC 40, pour expliquer le quotidien d’une entreprise à un ministre de l’économie. Ne croyez vous pas qu’un autodidacte ayant créer de la richesse économique et de l’emploi est plus pertinent qu’un consultant payer à compilier des informations issues du web ou autres sources d’information, afin de conseiller tel ou tel orientation stratégique sans y donner du sens autre que celui de satisfaire le copain de promo qui lui a permis d’obtenir le contrat. Sommes nous les seuls à penser que c’est scandaleux que depuis les années 80 le MEDEF n’a cessé de prôner une France de service et que ce même MEDEF soit encore l’un des invités privilégiés pour trouver des solutions à nos problèmes, c’est purement scandaleux!
Smide est une usine de sous-traitance en mécanique de précision, notre travail quotidien est de trouver un équilibre entre le bien être de nos salariés et la satisfaction de nos clients, avec entre les 2, rester fort face aux réalités économiques orchestrées par de mauvaises décisions politiques. Nous sommes optimistes car notre société est suffisemment ancienne pour nous donner la maturité nécessaire de trouver la force pour lutter et durer. Mais messieurs les politiques, vos choix entrainent du chômage, des faillites et en continuant comme cela, vous ouvrez la porte aux extremistes qui eux finiront votre sale boulot en achévant de tuer la France et sa liberté, son égalité et sa fratérnité. Combien de fermeture d’usine et de gens en détresse avez vous encore besoin pour le comprendre?!
Pour contacter Smide : smide contact

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *