Le plastique usiné possède quelles origines ?

On 12 mars 2012 by Smide

Le plastique usiné possède quelles origines ? Est-ce une question fondamentale pour l’usinage plastique ? Pas particulièrement, mais comme vous le savez, lors de l’écriture de nos billets consacrés à l’univers de l’usinage de précision, nous aimons raconter les origines de l’usinage ou des matières usinées, souvenez-vous de ce billet, « L’usinage n’est pas antique … », qui évoquait l’apparition au début du XXe siècle des premières machines outils créées afin de fabriquer d’autres machines. Nous pouvons également citer l’article du 13 juin 2008, « Les composites pour certains, les stratifiés pour d’autres … c’est quoi ? », dans lequel, nous apprenions que l’histoire des composites a débuté grâce aux recherches de Thomas Young, alors avec ce nouveau billet, nous prolongeons finalement encore une fois avec vous l’histoire liée à notre industrie, cela dit, n’hésitez pas dans vos commentaires à enrichir nos propos.

Le plastique (le plastique usiné dans notre contexte) possède différentes origines, 3 pour être exact, animale, végétale et minérale.

Pour l’origine animale, le plastique est issu du lait dont on extrait la caséine pour obtenir la galalithe, polymère dont le procédé de fabrication a été découvert en 1889 (pour plus d’information se rendre sur wikipedia ici : galalithe).

En se qui concerne l’origine végétale, nous pouvons évoquer plusieurs sources que voici :
–    le bois qui donne le celluloïd extrait de la cellulose
–    le hévéa qui en extrayant le latex donne le caoutchouc
–    la canne à sucre dont l’alcool permet de créer le PVC et le polypropylène
–    et pour finir le maïs qui offre le polypropylène.

usinage_plastique_origine_plastique_usine

Et c’est le plastique usiné d’origine minérale qui est le plus utilisé, mais les bioplastiques gagnent du terrain (voir l’étude ADEME à ce sujet). Ce plastique d’origine minérale est issu du pétrole pour 55%, du charbon pour 35% et du gaz naturel pour 10%, chacun d’entre eux donnant naissance à du PVC, polypropylène, du polystyrène, de l’ABS, du polycarbonate, du polychlorure de vinyle, des polyamides, etc.

Pour conclure ce billet, nous proposons une liste des techniques de transformation des matières plastiques, nous profiterons de prochains billets pour vous donner les détails de chacun de ces procédés :

– par injection – par extrusion – par injection et extrusion souflage – par compression – par rotomoulage – par thermoformage – par composites – par polystyrène expansé.

Pour contacter Smide et lui confier votre usinage plastique, c’est ici : contacter Smide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *