L’usinage de précision tient salons

On 30 novembre 2011 by Smide

En novembre dernier, il y avait le MIDEST, mais avant il y avait eu le salon Intercut, cinquième du nom à Cluses. Vous l’admettez, l’usinage de précision tient salons en cette fin d’année.

Au cœur de cette cinquième édition, l’innovation abordant les sujets suivants :

– La technologie PVD (Physical Vapour Deposition) appliquée aux outils coupants pour une optimisation de la qualité des pièces et de la productivité
– FAO et solution numérique appliquée aux pièces médicales
– Approche de l’usinage haute précision avec des moyens de production standard
– Les micro-machines d’usinage, une solution aux problèmes d’encombrement des ateliers
– Fabriquer des outils spéciaux de haute qualité en 1 jour : présentation du projet EDGE du consortium Intercut Network
– Perçage à sec des empilages titane-carbone : un verrou technologique pour les avions de demain
Le tournage dur : avantages et applications

Certains d’entre eux donneront certainement lieu à des billets spécifiques visibles prochainement sur  le blog de l’usinage de précision.

Mais dès à présent voici une vidéo pour vous faire découvrir ce salon que nous ne connaissions pas

Pour demander à Smide de travailler pour vos projets d’usinage de précision, c’est ici :
smide.fr

Une réponse to “L’usinage de précision tient salons”

  • Bonjour en fait, cet « étiquetage » très ptiqarue des emballages plastiques a été conçu pour faciliter l’identification des plastiques en vu de leur recyclage.Les emballages que vous citez ne sont pas destinés a être recyclés. A mon avis, c’est pour cette raison qu’ils ne portent aucun sigle.Ceci étant dit, concernant le transfert de contaminant, pour les matières sèches que vous citez (thé, épices…), je pense qu’il est assez réduit.Les transferts sont les plus élevés quand les emballages sont chauffés ou quand ils contiennent une matière huileuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *