Usinage plastique, vous avez dit usinage plastique … matières plastiques ?

On 7 mai 2011 by Smide

Le plastique a une histoire et bien évidemment l’usinage plastique également, nous allons vous narrer celle des matières plastiques et suspens … un peu de celle de l’usinage plastique.

Les matières plastiques sont de vieilles dames, en effet, leur histoire commence en 1869 sous la forme de celluloïd inventé par les frères Hyatt, chimistes et américains de leur état. Le celluloïd a gardé le leadership pendant 40 ans pour laisser place à une matière belge, la bakelite, et historiquement c’est à cette période que l’air des matières plastiques était née : celluloïd, galalithe, résines de condensation phéno/formol jusqu’aux matières plastiques développées en France de 1940 à 1955 de manière industrielle que sont les thermoplastiques et plus précisément le chlorure de polyvinyle plastifié. En parallèle de cette ère industrielle made in France, les américains inventent le nylon. Ces transformations de la matière plastique font particulièrement du chlorure de polyvinyle rigide un concurrent de l’acier lorsque ce dernier était utilisé sous forme de canalisation pour transporter des produits corrosifs. Arrive dans la foulée l’éthylène, le benzène, le propylène, le phénol, le cumène et autre dérivés du pétrole propulsant les matières plastiques au cœur de l’industrie pétrochimique ; ci-dessous une frise sous forme de tableau résumant les grandes découvertes autour des matières plastiques :

1913

PVC

Par le professeur allemand KLATTE

1924

PLEXIGLAS

Par BARKER et SKINNER

1933

POLYSTYRENE

Par WUFF en Allemagne

1935

POLYETHYLENE

En Grande Bretagne par FAWCETT ET GIBSON

1938

TEFLON

Par ROY J. PLUNCKETT

ingénieur chez DU PONT DE NEMOURS

1946

ABS

Aux USA

1954

POLYPROPYLENE

Par l’italien NATTA

Les thermoplastiques, nous en parlions, et bien c’est une grande famille très utiles pour l’usinage plastique, en voici une liste :

PVC (chlorure de polyvinyle) Souple et rigide
PVC expansé Souple, aspect granité ou mat
PVC rigide Lisse, brillant, en plaque ou profilé
PMMA (polymétacrylate de méthyle) : Plexiglas et altuglas
PP (polypropylène) l’Akilux, se plie à froid, souple, grainé ou lisse, et polyéthylène marbré
Polystyrène choc : Thermoformage
PETP (téréphtalate)

Cependant même si nous sommes habitués à l’usinage plastique, les thermoplastiques demandent un usinage particulier. En effet Leur faible conductivité thermique et leur résistance à la chaleur demandent certaines précautions pour réduire l’échauffement :
– choisir les angles de coupe et de dépouille en fonction du matériau à usiner
– polir la face de coupe
– refroidir le couple outil-pièce par une injection:
– d’air comprimé
– d’huile soluble* (diluée de 10 à 20 %), sans chlore afin d’éviter des réactions chimiques non voulues et non maitrisable.

Dans un prochain billet sur l’usinage plastique, nous vous proposerons un focus sur les caractéristiques des outils d’usinage et sur la nature des matériaux.

Pour demander à Smide d’usiner vos pièces en matières plastiques :
alliageslegers.com
smide.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *