L’usinage titane … tout simplement

On 7 décembre 2010 by Smide

Pour ce nouveau billet, l’idée est de vous transmettre une synthèse de l’ensemble de nos lectures autour de la thématique titane, matière incontournable dans l’industrie de l’usinage de précision.

Tout d’abord, le titane c’est quoi ?
Le titane et ses alliages existent dans notre industrie d’un point de vue développement commercial depuis les années 50.

Les utilisations du matériau sont en relation avec ses différentes structures, propriétés mécaniques – ses propriétés chimiques – ses propriétés physiques. Ce qui fait son succès, ses 2 qualités technologiques remarquables, sa résistance mécanique spécifique élevée (exprimée selon le quotient résistance à la traction / masse volumique) et sa résistance à la corrosion très grande dans différents environnements agressifs (corrosion chimique, résistance à l’oxydation jusque 600°C).

Détail sur le titane et son marché (source : titane.asso.fr)

titane_usinage_smidePropriété physique du titane pur

titane_usinage_smide_titane_pur

Ses caractéristiques mécaniques

Module d’élasticité :        110 000 MPa

Limite d’élasticité :         350 MPa

Contrainte de Rupture :    450 MPa

Allongement à rupture :     28%

Principales propriétés des familles d’alliage

Type d’alliage Avantages Inconvénients
a

quasi a

(hors TNA)

Bonne stabilité sous contrainte à chaud

Bonne tenue au fluage jusque vers 650°C

Emploi aux températures cryogéniques (nuances ELI)

Bonne soudabilité

Ductilité au pliage inférieure à celle des alliages a+b et considérablement plus faible que celle des alliages b

Transformation à chaud demandant plus de puissance mécanique

Peu de réponses aux TT

a+b Caractéristiques mécaniques élevées par TT

Assez bonne ductilité, y compris au pliage

Bonne stabilité sous contrainte à chaud jusque vers 500°C

Assez bonne résistance à l’oxydation

Soudabilité fonction de la nuance et des procédés

Ductilité des soudures inférieures à celles des alliages a

Trempabilité limitée

Ductilité au pliage inférieure à celle des alliages b riches

Fin de laminage ou de forgeage dans le domaine a+b

Pour demander à Smide d’usiner vos pièces en titane :
alliageslegers.com
smide.fr

2 Réponses to “L’usinage titane … tout simplement”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *