Usinage de précision et la génération de surfaces

On 11 septembre 2009 by Smide

En lisant ce matin les statistiques issues de notre google analytics, nous pouvons constater que lorsque sur leblogdelusinagedeprecision aka le blog de Smide, nous parlons de termes extrêmement précis, comme : l’usinage de polypropylène, de plastique PSU, de composites stratifiés, de polyformaldéhyde, de perçage composite , de titane, d’aluminium etc., vous êtes tout simplement nombreux à venir d’une part nous lire, mais également nombreux à nous contacter pour solliciter notre expertise en usinage de précision.
Aujourd’hui, nous allons vous donnez de bonnes raisons d’aimer notre blog (enfin nous le croyons), en vous proposant un billet parlant de génération de surface dans l’usinage de précision.

Pour commencer, il faut savoir qu’il existe deux manières de générer une surface, soit par un travail de forme, soit par un travail d’enveloppe. « Dans le cas du travail de forme c’est la forme de l’arête tranchante de l’outil qui conditionne la surface obtenue. Dans le cas du travail d’enveloppe, c’est la conjonction des mouvements de coupe et d’avance qui définit la surface finale. » source wikipedia. Mais pour générer la surface recherchée, il faut les bons outils dits outils de génération de surfaces. Ces outils peuvent être des outils de fraisage comme :

– La fraise à surfacer,
– La fraise 2 tailles cylindrique,
– Le foret à pointer,
– Le foret,
– L’alésoir,
– Le taraud.

Dans l’usinage de précision, la fraise à surfacer sert à générer une surface plane qui est perpendiculaire à l’axe de rotation de la fraise – la fraise 2 tailles cylindrique à générer des plans perpendiculaires, équipé d’une coupe au centre, permet de travailler en plonger comme un foret – Le foret, pour percer – l’alésoir, dédié à la finition des trous – le taraud pour usiné un filetage à l’intérieur d’un trou.

Dans la famille outils pour la génération de surfaces, nous pouvons parler également du tournage. Dans l’usinage de précision, que l’on parle d’usinage plastique ou d’usinage d’alliages légers, le tournage tiens un rôle très important, lors de :

– L’ébauche, pour enlever un maximum de matière en un minimum de temps,
– La finition, le dernier maillon de l’usinage d’une surface pour optimiser la qualité de la pièce en terme de géométrie par exemple.

Nous vous passons les détails sur le filetage, l’alésage et le tronçonnage, par contre nous allons détailler par un tableau, les valeurs à respecter lors de vos réglages pour générer des surfaces lors de perçage d’une matière :

Perçage

Alésage

Taraudage

Matières

Rr

Mpa

Vc

m/min

<10

F

Mm/tr

<10

F

Mm/tr

Vc

m/min

Ap max

mm

F

Mm/tr

Vc

m/min

Acier S235

500

25

0,025

>0,06

12,5

>0,2

0,3

12

Acier INOX

500

20

0,02

>0,04

8

>0,2

0,15

6

Acier 35CD4

1100

22

0,012

>0,03

9

>0,2

0,17

10

PVC

60

60

0,02

15

Nylon PA6

80

30

0,02

15

Plexi PMMA

78

40

0,02

10

Laiton UZ30

400

45

0,03

>0,03

30

>0,2

0,4

13

Bronze UE12P

200

20

0,037

>0,03

12

>0,2

0,9

7

Alliage d’aluminium

280

65

0,032

>0,06

30

>0,2

0,4

18

Pour nous demander des informations sur l’usinage de précision et la génération de surfaces, contactez-nous en cliquant sur les liens si dessous.

Les sites web de Smide :
alliageslegers.com
smide.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *