Le polysulfone (PSU) et l’usinage des matières

On 30 août 2009 by Smide

Ce nouveau billet de rentrée de vacances estivales, reprend notre tradition sur la diffusion d’information mettant an avant l’ « usinage des matières ». Aujourd’hui nous vous proposons un focus sur le polysulfone, plus connus sous les initiales PSU.

Smide_Polysulfone_repeating_unit

image source, wikipedia. wikipedia : licence image – domaine public selon le souhait de l’auteur

Le polysulfone ou le PSU est issu d’une réaction de substitution nucléophile entre le sel disodique de biphénol A et le sulfone de 4.4 dichlorodiphényle. Oui complexe, je vous l’accorde. Mais plus rendre moins obscure, la définition du polysulfone, nous pouvons dire de lui qu’il est un plastique ayant pour caractéristiques les points suivants :

– Bonnes caractéristiques mécaniques (rigidité, fluage ),

– Excellent isolant électrique,

– Très bonne stabilité dimensionnelle,

– Auto extinguible,

– Excellente résistance aux rayons X, infrarouge, rayons béta,

– Bonne résistance aux hydrocarbures, acides minéraux, alcools, bases,

– Très faible absorption d’eau,

– Alimentarité,

    – Bonne résistance à l’hydrolyse.

    Ce type de caractéristiques donnent lieu dans un contexte d’usinage de précision propre à Smide, l’usinage de pièces de précision destinées à :

    – L’industrie médicale (pièces stérilisables pour appareils médicaux),

    – L’industrie automobile,

    – L’industrie aéronautique.

      Pour conclure ce focus sur le polysulfone, nous vous proposons cette petite synthèse sous forme de tableau récapitulatif :

      Nuances

      Couleurs

      PSU

      Naturel (jaune)Transparent

      PSU Chargé Verre

      Transparent

      Les sites web de Smide :
      Sur les alliages légers
      Sur notre sociéte Smide

      Les sites web de Smide :

      alliageslegers.com

      smide.fr

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *