La Monnaie de Paris fait de l’usinage

On 9 septembre 2008 by smide - usinage plastique
Institution honorable, la Monnaie de Paris a été créée en 864 par l’Edit de Pître de Charles Chauve, et est l’une des institution françaises les plus anciennes. Suivre l’histoire de cette institution serait un vrai challenge, alors pour rester en prise avec notre actualité contemporaine, nous allons juste évoquer à travers ce billet, le fait que la Monnaie de Paris fait de l’usinage de précision.
Absolument, dans ses ateliers un grand nombre de médailles, de pièces ou d’oeuvres d’art sont usinées. L’actualité de notre pays a remis au goût du jour cette institution parfois méconnue du grand public, en annonçant un partenariat avec La Poste. Ce partenariat est assez sympathique puisque La Poste a demandé aux artisans de la Monnaie de Paris de l’usine de Pessac (Gironde) de produire, pardon d’usiner des pièces de monnaie précieuses de 5, 15 et 100 euros en alliages précieux puisque ces pièces sont en or et argent. Luxe nostalgique car la fameuse Semeuse de nos anciens francs est remise à la mode et le bonnet phrygien qui l’accompagne également.
smide_monnaie_de_paris_1© 2007 AFP Thomas Coex

Ce type de travail nous fait à nouveau remarquer que l’usinage de précision est un vaste sujet qui nous fait voyager de l’artisant à l’industriel en passant par l’artisitique, redécouvrez nos articles : l’usinage n’est pas antique, les anglais recyclent le plastique ou le plastique une matière en vue pour vous en persuader si nécessaire.

Si vous êtes collectionneur, nous vous proposons de découvrir les lieux de distribution de ces fameuses pièces en allant sur ce lien : liste des bureaux participants à l’opération.
Voir le site de la Monnaie de Paris

Demander à Smide des information sur l’usinage d’alliages légers, ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *