Usinage pièces plastique

On 28 mai 2008 by smide - usinage plastique

Je ne sais pas si vous êtes assez curieux pour parfois surfer sur Internet afin d’effectuer un peu de veille. Si vous êtes amené à le faire, sachez que quand vous taper « usinage pièces plastique » sur votre moteur de recherche préféré (Google, MSN, Yahoo ou Voilà), vous pourrez obtenir des résultats parfois surprenants. Surprenants car comme nous le traitons dans le Blog de Smide, nous pouvons nous rendre compte que la combinaison de mots clés : usinage pièces plastique, fait se côtoyer des réponses très techniques avec des résultats plus « artistiques ».

Voici quelques exemples avec tout d’abord la très sérieuse Ecole Normale Supérieure de Cachan, qui propose une page complète sur la thématique « conception pièce plastique » pour éviter les défauts géométriques », nous les citons dans le texte ci-dessous :

L’objectif est de réaliser des pièces conformes aux spécifications géométriques ou de surface. En effet, lors du refroidissement des pièces, il apparaît :
– Des défauts d’aspect (retassures)

Smide_conception_pieces_plastique_1(1)

—/—Une des causes communes au gauchissement et aux retassures est le retrait différentiel. Le retrait, c’est la contraction de la matière durant le refroidissement. La pièce finale a un volume plus petit que l’empreinte du moule. Cette contraction correspond à une organisation/arrangement de la matière. L’arrangement de la matière qui occupe le moins de volume est la structure cristalline. Lorsque le retrait est différent suivant les zones d’une pièce, on parle alors de retrait différentiel. Pour une pièce symétrique, si le retrait est différent d’un côté, alors la pièce va se tordre du côté où le retrait est le plus important. Le retrait est fortement lié au refroidissement. Plus la pièce est refroidie lentement, plus le retrait est important. Prenons l’exemple d’une éprouvette parallélépipédique soumise à un refroidissement différent des deux côtés. Une partie du moule est refroidie à la température et l’autre à une température avec .> . La face soumise à la température est refroidie moins vite que l’autre face car la température de paroi est plus chaude. La contraction sera plus grande du côté le plus chaud. Cette différence de contraction va tordre la pièce. C’est ce qu’on appelle le gauchissement.

Smide_conception_pieces_plastique_2

Et comme je vous l’indiquais en introduction de ce billet il y a l’artistique avec une publication issue d’un magazine Belge possédant son pendant sur Internet, Littérature Architecte où est relaté le portrait de Pascal Noé, architecte de son état, voici le texte : « Portrait ». « Le numéro 18 inaugure un nouveau rendez-vous désormais récurrent et bientôt très attendu par vous, lecteur : un portrait… d’architecte, de designer, d’artisan, celui d’un homme (ou d’une femme) de métier se préoccupant des formes et des volumes, bref se réalisant dans un domaine plastique. Et pour ce mois-ci, nous vous présentons ascal Noé, architecte. C’est dans son cabinet intégré à sa demeure familiale et toute en mesure plutôt qu’en démesure que Pascal me reçoit. Son associé, Mathieu Martin, et leur collaboratrice, Pauline Leboutte, tous deux architectes, sont là aussi : on ressent tout de suite l’ambiance saine d’une collaboration fructueuse. Pascal Noé, témoigne très vite une véritable boulimie d’activités. Du haut de ses 38 ans, il a déjà conçu, créé, réalisé bien des jolies choses et sérieuses qui plus est ! Pas moins de 17 constructions de maisons d’habitation et une quarantaine de transformations, d’extensions, d’aménagements en espaces d’habitation (transformation, par exemple, d’une grange, d’une laiterie, d’un cinéma, d’un fenil,… bref, d’espaces particuliers à appréhender avec leurs contraintes et leurs atouts, stimulant la créativité et une originalité non gratuite), deux transformations d’immeubles industriels en logements multiples, de nombreux aménagements commerciaux dont « L’espace café liégeois » à Verviers, et à Liège le « Sway », le « Bolas Bug », ou encore « Excentric », en association avec Marina Frisenna —/—»

Liens :
Pour télécharger le magazine Belge Divercité, cliquez ici
Pour aller sur le site de l’ENS de Cachan, cliquez ici
Pour prendre contact avec Smide et obtenir des renseignements sur la conception de pièces plastique, cliquez ici

4 Réponses to “Usinage pièces plastique”

  • Très intéressant l’article sur le gauchissement, on en apprend vraiment tout les jours !

  • Et oui, c’est pour cela que notre métier d’usinage de précision reste un métier nouveau chaque jour.

  • Vous parlez dans l’introduction d’écrire un article sur l’usinage du plastique mais en faite vous parlez d’injection plastique…

  • Tout d’abord, nous tenons à vous remercier pour votre commentaire 🙂 et vous avez raison de faire cette remarque. Cependant la démarche du billet a été de mettre en avant les résultats de recherche sur la terminologie « usinage pièces plastique », et de vous faire partager les résultats qui nous ont semblé atypiques. Pour avoir plus d’information sur l’usinage de précision de pièces, sur notre blog vous pouvez cliquer sur ce lien : http://www.leblogdelusinagedeprecision.com/tag/usinage-de-piece ou nous joindre au 01 69 31 54 00. A très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *