L’usinage n’est pas antique …

On 29 avril 2008 by smide - usinage plastique
Nous avouons que le titre de ce billet est un peu tiré par les cheveux … mais il est annonciateur d’une volonté de faire un peu d’histoire.
Car en effet l’industrie d’usinage de précision a une histoire qui a connu son paroxysme sous Louis XVI (souvenez vous de notre roi serrurier) qui fût le porte parole d’une noblesse raffolant des tours, afin de fabriquer de belles serrures et de ferronnerie principalement dans des ateliers installés à Versailles. Puis au XVIIIe siècle la noblesse aimait parrainer des artisans tourneurs, afin de préparer des pièces pour qu’ils les perfectionnent eux-mêmes dans leurs appartements privés. L’usinage de précision un noble art ? Certainement mais contrairement à la boxe anglaise (elle aussi était parrainée par des nobles, vous me suivez ), l’usinage ne se conclu pas par un vainqueur au poing mais bien par une reconnaissance d’un travail bien fait et souvent très artistique. D’ailleurs sous le règne de Louis XV, chaque aristocrate recevait aussi bien une éducation intellectuelle que manuelle, Louis XV lui-même, fût initié à tourner le bois (source : Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers de Diderot et d’Alembert) en 1721 car l’usinage de précision était considéré comme une formation adaptée pour exercer le pouvoir, parce que cette initiation et cette pratique exigeaient une extrême rigueur, précision et discipline.

C’est au début du XXe siècle que l’usinage de précision prend réellement son envol industriel et qu’apparaît des machines outils faites pour fabriquer d’autres machines, elles-mêmes destinées à des ouvrages particuliers (image ci-dessous, exemple de tour de 1911. Type de machine-outil utilisée pour fabriquer d’autres machines).

Smide_Lathe
source image : wikipedia

Et depuis 1950 il ya Smide, société spécialisée dans l’usinage de précision des matières plastiques et des alliages légers.
Smide_logo_usinage_de_precision
Source image « Lathe » sur wikipedia, ici.

5 Réponses to “L’usinage n’est pas antique …”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *